dimanche 30 décembre 2012

Blog de la Galerie TREIZE http://treize-galerie.blogspot.com/ Blog andré Robèr : http://andrerober.blogspot.com/ Site de André Robèr http://a-rober.com http://artetanarchie.com/ Site des éditions K'A : http://www.editionska.com Opérations de mail art organisé par André Robèr sur le blog Archives art postal André Robèr http://andreroberarchivesmailart.blogspot.fr/

samedi 1 décembre 2012


Le samedi 8 décembre à partir de 19h00

Espace Voltije Editions Ltd

[Art contemporain]

2, rue du centre

29640 Plougonven (à 10 mn de Morlaix)

tel: 0298620461



Seront présentés des billets de train dessinés publié dans Vativien


Vativien

Fo prann lo trin, pou kas kontour ART


Dessins sur des billets de train André Robèr Padport Carpanin Marimoutou EAN 9782910791773 Prix 20 euros
Extrait Préface : Vativien désigne, dans mon pays, cet aller-retour permanent entre le monde des morts et celui des vivants, ce franchissement aisé des frontières entre l'univers des ancêtres et celui de leurs descendants trop souvent oublieux. André Robèr a souvent peint, dessiné, poétisé cette spectralité, ces frontières poreuses et invisibles, ces itinéraires en attente de stations, de halte, de repos. D'une certaine façon, le poème visuel - encore plus que l'écriture - est une affaire de fantômes. À la manière d'un musée postcolonial, André Robèr collectionne des itinéraires, les crée, leur donne du sens, les relie à un point d'arrivée, une halte, une station. Quelque part où quelqu'un attend le voyageur, qui qu'il soit, d'où qu'il vienne. Quelque part où il reçoit accueil, hospitalité, soin et tendresse. Manzé pou le zié, manzé pou le kor, manzé pou la lang, manzé pou le kèr. Est-ce en réminiscence des trains disparus du pays d'enfancesp;? Est-ce en respect profond de ceux dont l'itinéraire ne s'arrête nulle part et dont le point de départ est à jamais perdusp;? Les billets de trains éphémères que délivrent des machines automatiques gérées par ordinateur deviennent ainsi, pour et grâce à André Robèr, les surfaces d'inscription de fantômes qui prennent enfin corps et qui attendent que nos voix les parlent, que nos yeux les voient, que nos bras s'ouvrent et que nos mains réparent leurs blessures. Sur les voies des trains à grande vitesse qui circulent au nord du monde et où s'asseyent désormais les spectres d'un univers où les êtres humains ont été transformés à leur tour en marchandise, en colis, en fiches de rendement, comme les ancêtres de mon propre monde, les fantômes peuvent trouver une place où s'asseoir et poser. Pour se reposer enfin. Trouver une halte, une station, un accueil. Le billet des trains à grande vitesse, où s'étalent d'habitude des numéros et des noms, des assignations de place, de date, de lieu, devient ainsi poème, c'est-à-dire espace même de l'accueil, signe et demeure de l'hospitalité. Par définition les itinéraires, même ceux des trains super-rapides, ne sont pas rectilignes. Ils kaskontour. Ceux des ancêtres et des fantômes des mondes créoles le sont encore moins, eux qui sont toujours dans l'entre-deux, l'entre-trois, l'entre-quatre, l'entre-cinq, l'entre-six, et bien plus encore. Eux dont les mondes se sont croisés de leur vivant, mais bien plus encore dans les parcours de leurs descendants si désirés et si oublieux. Aucune ligne droite ne mène des terres d'origine aux terres d'arrivée, surtout si le cheminement se fait par mer, au rythme des vagues, des courants et des moussons. Mais les lignes sont encore moins droites, qui se sont croisées et entrecroisées, qui se croisent et s'entrecroisent dans les cœurs et les corps d'Afrique, Madagascar, Comores, Europe, Inde, Chine, et tant d'autres pays. Encore encore moins le sont-elles dans ce partage des rites, des déesses et des dieux, des fêtes, des cuisines, des savoirs, des rires, des amours et des pleurs. Encore encore encore le sont-elles moins encore dans la langue inventée qui est la nôtre par don multiple de nos ancêtres inconnus et oubliés.
Étrange est l'écho que le train à grande vitesse du monde postmoderne occidental offre à ces figures du monde colonial et postcolonial venus du sud. Comme si, cette fois-ci c'était le temps qui était dans le vativien et dans le kaskontour. Comme si, cette fois-ci, c'était l'espace qui était dans le vativien et dans le kaskontour. Et dans ce vativien, dans ce kaskontour, qui est l'hôte de quisp;? Qui se repose enfinsp;; qui permet enfin le repossp;? Pour mieux repartir à chaque fois. Chacun de son côté. Chacun relançant son propre itinéraire. Mais en ayant enfin inscrit une trace, trouvé et proposé un accueil, en s'étant installé dans un lieu. Provisoire, toujours provisoire. Mais où l'errance, momentanément, a pris fin. Où le dialogue, l'échange et la tendresse ont eu lieu. Pour une relance désormais infinie. Et infiniment pacifiée.
Carpanin Marimoutou

Les éditions K'A et André Robèr seront au

salon du livre de Vias (34)

le 8 décembre 2012


samedi 20 octobre 2012

André Robèr au festival Poésie Marseille






André Robèr sera au

9 ème FESTIVAL DE POÉSIE ET DE PERFORMANCES
25 / 26 / 27 octobre 2012

Organisé par l'association Poésie Marseille
43, rue Fort-Notre-Dame, 13001 Marseille, FRANCE
www.poesie-marseille.net
tél : 04.91.33.95.01 ou 04.91.92.83.96
fax : 04.91.33.95.01
Les autres poètes
INTERVENANTS
Internationaux
Joan Casellas
Alfredo Costa Monteiro
Hannes Egger
Americo Rodrigues
Peter Tribus
Nationaux
Jean de Breyne
Bruno Geneste
André Jolivet
Cécile Richard
André Robèr
Marseillais
Nadine Agostini
Julien Blaine
Hervé Castanet
Emmanuel Loi
Maxime Pascal

Jeudi 25 à 19h
Galerie Jean-François Meyer

, rue Fort-Notre-Dame, 1er - 33)(0)4.91.33.95.01
Exposition : "Les écrits s'envolent" de Jean-Christophe Tarot
Alfredo Costa Monteiro / Cécile Richard
Peter Tribus
Vendredi 26 à 12h
MAD Galerie

Galerie de l'école supérieure d'art et de design Marseille-Méditerranée
bis boulevard Chave, 5èm - 33)(0)6.12.05.87.34
Joan Casellas / Hannes Egger
Emmanuel Loi
Vendredi 26 à 19h
Librairie L'Odeur du Temps

, rue Pavillon, 1er - 33)(0)4.91.54.81.56
Jean de Breyne uno Geneste
André Robèr
Samedi 27 à 12h
Librairie Histoire de l'OEil

, rue Fontange, 6ème - 33)(0)4.91.48.29.92
Nadine Agostini dré Jolivet
Maxime Pascal
Samedi 27 à 19h
[mac] Musée d'Art Contemporain

, avenue de Haïfa, 8ème - 33)(0)4.91.25.01.07
Americo Rodrigues / Julien Blaine / Joan Casellas
Hervé Castanet
Renseignements : (+33)(0)4.91.33.95.01 www.poesie-marseille.net
Entrée libre
Avec le soutien de la Ville de Marseille, du Conseil Général des Bouches-du-Rhône
et de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Alé di partou  Nou artrouv laba

vendredi 19 octobre 2012

Sobatkoz dési lékritir Axel Gauvin Rencontre et débat autour de l’œuvre d’Axel Gauvin En présence d’Axel Gauvin


Sobatkoz dési lékritir Axel Gauvin
Rencontre et débat autour de l’œuvre d’Axel Gauvin
En présence d’Axel Gauvin
 
Grand Salon de l’Ancien Hôtel de Ville Saint Denis Réunion
jeudi 25 octobre 19h
Axel Gauvin fait partie de cette génération d’écrivains qui a émergé dans les années 1970 et qui apporte une contribution considérable à La Réunion, tant au domaine de la langue créole qu’à celui de la littérature créole. En œuvrant à la connaissance et à la reconnaissance de l’identité et du patrimoine réunionnais, ses essais-manifestes, ses travaux sur les graphies du créole (lékritir 77, Tangol en 2001), ainsi que ses poèmes, pièces de théâtre, contes et romans, en français et en créole, font de cet écrivain un acteur majeur de la culture à La Réunion.
Ce sobatkoz autour d’Axel Gauvin a pour objectif de rendre visible et accessible l’œuvre que l’écrivain-(socio)linguistique a jusqu’ici élaborée. Les contributions présenteront l’écrivain et le (socio)linguiste, en retraçant son parcours, en expliquant ses textes, en décrivant ses pratiques d’écriture et en déterminant les moments-clé de l’édifice qu’il construit. Il s’agira de montrer l’importance de ses apports à La Réunion et au-delà.









Lectures alternées de Lolita Tergemina
des passages choisis de l'oeuvre d'Axel Gauvin

Frédérique Hélias : « Romans po détak la lang, démay lo kèr (1983) : construction historique d’une langue poétique »

Félix Marimoutou : « Train fou  (2000) : écrire la folie »

Carpanin Marimoutou : « Dialogue avec Axel Gauvin »

 

 

mardi 25 septembre 2012

Les éditions K’A et André Robèr seront au chapiteaux du livre Un salon du livre des éditeurs régionaux, libraires et bouquinistes Ouverture le week-end, avec un nocturne le samedi 29 septembre (11h-21h) et dimanche 30 septembre (11h-19h). Libraires, bouquinistes, auteurs en dédicace, et plus de 50 éditeurs régionaux. http://www.sortieouest.fr/saison/sp...

lundi 24 septembre 2012

Art & Anarchie un début de réflexion

Art et Anarchie ou des nécessités biologiques indispensables.

Ce papier n’a rien d’exhaustif,  il donne des pistes de recherche en différents domaines où l’art et anarchie ont des cousinages, peuvent et feront des bouts de chemin, des symbioses ou des adultères. 
Sur le site du groupe John Cage1 de la Fédération Anarchiste est écrite en exergue cette phrase du poète français Robert Filliou2 : « L’art est ce qui rend la vie  plus belle que l’art ». Le contenu de cette citation est tout un programme pour ce poète qui pourrait être un bon sujet de philosophie ou de thèse. Il y a là tous les éléments, les ingrédients de l’anarchie. Nous pourrions tout à la fois remplacer l’art par l’anarchie. Pas question ici de réaliser une thèse sur le sujet mais il convient de signaler aux lecteurs du Monde Libertaire que le sujet est tellement complexe que le groupe John Cage a décidé de lui consacrer une revue annuelle3 qui en est a son troisième numéro.
Un tel sujet mérite une revue tant les champs d’approche sont complexes.
La première fois que cela a été évoqué c’était dans l’ouvrage de PJ Proudhon «De l’art et de sa destination sociale »4  ouvrage que le philosophe dédiait a son ami Gustave Courbet. C’est vrai que l’engagement de G. Courbet tant au niveau militant (La Commune de Paris)5 et les transgressions esthétiques qu’il opérait dans son œuvre laissaient apparaître un air de liberté qui n’existait pas chez ses contemporains. C’est lui le premier qui ose peindre les paysans au travail, le sexe féminin dans un réalisme rare, le sexe féminin sous forme suggérée (les sous-bois et cascades). Il peindra aussi cette merveille « L’atelier du peintre »6, dans ce tableau que Courbet a peint durant sept ans il dit tout sur ses relations avec ses amis et sa vision de la société.
Dans notre approche nous nous ne pourrons nous satisfaire de l’intentionnalité première anarchiste. L’œuvre anarchiste a quitté la dénonciation pour entrer dans le champ de la suggestion, de l’hypothèse et de la proposition.

La peinture et l’art


Au delà de l’œuvre de Courbet et de l’influence qu’il a pu avoir sur Jean-François Millet c’est toutes les avant gardes artistiques qui ont flirtés avec l'anarchie, même si le terme peut choquer dans l’approche anarchiste puisque utilisé essentiellement par des marxistes. Mais dans le terme avant-garde artistique il faut regarder davantage les remises en cause esthétiques que le terme lui-même.
Le futurisme dans sa jeunesse, l’impressionnisme et ses remises en cause avec Camille Pissarro, Paul Gauguin,  Paul Signac ne cachent pas leurs anarchismes.
Bien sûr le surréalisme, le dadaïsme, CoBrA,  Fluxus, l’Internationale Situationniste n’ont jamais caché, soit par leurs productions soit en théorisant, leur amour de l’anarchie. L’anarchie se trouve aussi dans l’arte povera, l’art brut. Les architectures spontanées des bâtisseurs solitaires et des utopistes tel Friedensreich Hundertwasser ou Guy Rottier proposa et propose des  anti-architectures qui ont fait rêver des générations d’anti-consommateurs et amoureux de la nature ; sa complicité avec les artistes de l’école de Nice a permis à certains de ses projets de voir le jour.

La poésie


”Un coup de dés jamais n'abolira le hasard » poème de Stéphane Mallarmé est le poème qui guide bien des poètes visuels et concrets aujourd’hui encore. Bien sûr nous pouvons réduire la seule approche an-archiste à ce poème. Dans les écrits de Baudelaire, Rimbaud, dans les poèmes futuristes, les poèmes dadaïstes il y a cette matière insoumise. Les poésies spatiales, visuelles, concrètes sont elles aussi des modèles d’insoumission.  Plus proche de nous Armand Robin7 fut militant de la F A et resta toute sa vie anarchiste. Grand traducteur de poésie, doué d’une intuition extraordinaire il fut un expert de la fausse parole8. Nombreux poètes de l’avant-garde on des sympathies libertaires.

La danse9
Nous ne pourrons pas passer sous silence le travail de Merce Cunningham avec la Merce Cunningham Dance Company qu’il crée en 1945 sur les conseils de son compagnon John Cage après avoir quitté la compagnie Martha Graham. Il décède en 2009 et la compagnie se dissout deux ans après sa mort comme convenu avec ses danseurs. 

La musique
La musique n’est bien sûr pas la parente pauvre des relations entre Art et Anarchie. Nous pouvons relater les compositions extraordinaires d’Eric Satie, le fameux 4, 3310 exécuté à Woodstock, New York, le 29 août 1952 par John Cage. Avec le free jazz et le punk nous dépassons les cousinages mais nous sommes davantage dans  une symbiose. Bien sûr nous ne pouvons ignorer ; les musiques concrètes, improvisées qui de par leurs structures sont anarchistes.

Le Théâtre
Théâtre militant ou  théâtre par le fait est une forme de théâtre où la nature du propos est perceptible dès la première accroche de communication. Le titre de la pièce ne laisse généralement pas de doute sur la nature des protagonistes.
Octave Mirbeau, Jean Grave, Louise Michel, Nelly Roussel, Georges Darien sont les auteurs anarchistes identifiés dont les pièces peuvent relever de ce type d’approche.
Aujourd’hui l’anarchisme n’est pas forcément dans le titre de la pièce ou derrière le nom d’un auteur mais aussi dans la constitution et la gestion de la compagnie.  Il faut chercher dans les compagnies de théâtre d’avant-garde et d’agit prop. Nous pouvons citer pêle-mêle et sans être exhaustif  car des personnes bien plus compétentes que moi travaillent sur le sujet la compagnie de Théâtre Armand Gatti et la parole errante11.
D’autres compagnies12 ont des pratiques anarchistes dans leur  théâtre ou dans la manière de gérer leur compagnie.

Le Mail art
13
Cet échange postal entre artiste et non-artiste initié par Ray Johnson14 artiste américain est sans doute le genre artistique le plus anarchiste qui soit entre initiés à cette pratique. Pratiqué par des artistes qui refusent le marché de l’art ou des amateurs ; celui-ci se distingue par sa gratuité et sa générosité. Le récipiendaire de l’œuvre devient le propriétaire de l’œuvre reçue. Le tout fonctionne avec des réseaux et des maillages que chaque mail-artiste entretient avec assiduité. Quelques mots pour le définir et vous inviter à lire les articles cités en références : Gratuité, échange, partage. Vous pourrez regarder aussi quelques blogs grâce à ce lien : http://andreroberarchivesmailart.blogspot.fr/

La chanson

Dans ce genre la volonté de révolte est perceptible davantage souvent sous forme revendicative et les intentionnalités sont souvent perceptibles. Il serait fastidieux d’établir une liste de chanteurs ou chansons qui relèvent de l’anarchie. Divers supports15 existent;. En note quelques vous trouverez quelquies références. Les ouvrages cités n’incluent pas notamment les approches des anarcho-punks et de toutes leurs cultures16.

Art et Anarchie et la Fédération Anarchiste
Longtemps lié aux chanteurs à « texte » la Fédération Anarchiste n’a jamais brillé par ses relations avec les artistes plasticiens. IL faut dire que le puissant parti communiste du sortir de la guerre était omniprésent sur la scène artistique et avec ses artistes défendait le réalisme français17, petit frère du réalisme socialiste soviétique Il a fallu attendre 1981 et la création de Radio Libertaire pour voir une symbiose naturelle s’opérer.bien sûr la chanson française très présente et même omniprésente mais des espaces pour d’autres créations libertaires s’opèrent.
La revue « Le Fou parle »18 a une émission. Servin et Jean Touzot et Réné Pic parlent d’art sur Radio Libertaire. Dans les manifestations de soutien à Radio Libertaire des collectifs d’artistes plasticiens sont présents19
L’émission « Epsilonia »20 créé par Jacques Perdereau militant de la Fédération Anarchiste mettra en lumière d’autres aspects de la création anarchiste. Elle permettra a tous les musiciens de la scène improvisée d’avoir un lieu d’échanges et de diffusion. C’est dans ces émissions que l’artiste Daniel Van de Velde21 trouvera le déclic pour créer.
En 2012 des groupes de la Fédération Anarchiste sont composés d’artistes ou travaillent sur des problématiques liant l’art et l’anarchie22. Radio Libertaire, elle, continue de diffuser des émissions sur l’art.
La revue  le Magazine Libertaire accompagna durant une dizaine de numéros l’aventure de Radio Libertaire dans les années quatre-vingt . Anartiste avec ses 14 numéros revue du groupe la vache folle puis du groupe anartiste de la Fédération Anarchiste a existé jusqu’en janvier 2009
Art & Anarchie23 revue du groupe John Cage de la Fédération Anarchiste publiera son troisième numéro en octobre 2012.

De Félix  Fénéon à  Michel Ragon

Des critiques d’art ont toujours accompagné les artistes. Celui qui a permis à l’impressionnisme d’exister est anarchiste. Félix Fénéon24 avait l’œil et l’oreille; il savait anticiper la critique qui portera les œuvres et les artistes. Il s'engage dans le mouvement anarchiste dès  1886 et collabore à de nombreux journaux ou revues libertaires comme L' En dehors (dont il assumera la direction pendant l'exil de  " Zo d'Axa) à Londres, On l'accuse d'avoir été l'auteur de l'attentat contre le restaurant Foyot, le 4 avril   (attentat qui coûta un œil à  Laurent_Tailhade" Laurent Tailhade, qui était un ami personnel de Fénéon. Une perquisition à son domicile et à son bureau au Ministère de la Guerre, permet de découvrir du matériel, mercure entre autres, qui, selon l'accusation, aurait pu permettre de fabriquer une bombe. Il fait partie des accusés lors du “procès des Trente » en août 1894.
Michel Ragon25 est un critique d’art lié au mouvement anarchiste depuis longtemps. Ami de Maurice Joyeux, de Louis Lecoin et de nombreux anarchistes, il est un compagnon de route  de la Fédération Anarchiste. Il a été critique d’art, critique en architecture, s’intéressa à la littérature prolétarienne et à l’histoire de l’anarchie. Sa page sur Wikipédia est bien faite, elle est en lien. Il a notamment participé au colloque organisé pour les dix ans de Radio Libertaire avec une intervention intitulée de “Fénéon à Dubuffet”.

Ce petit article pour vous donner envie d’explorer davantage des pistes vous menant aux rapports entre Art et Anarchie. Piste indispensable et aussi importante que d’autres approches souvent mises en avant dans le mouvement au mépris quelquefois de l’art. Vous pourrez suivre l’évolution de l’inventaire organisé par le groupe John Cage de la Fédération Anarchiste vous avez la revue Art & Anarchie23.
André Robèr
Notes:
1 site du groupe John Cage  de la FA : http://artetanarchie.com/
John Cage ; Musicien anarchiste américain né  né 5 septembre 1912 à Los Angeles
Vous pourrez retrouver dans les numéros 2 & 3 de Art & Anarchie des articles sur John Cage : N° 2 Art et Anarchie octobre 2011 Pietro Ferrua : John Cage anarchiste fiché dans les années soixante au Brésil ISSN 2260-328X ISBN 978-2-910791-89-6 Editions K’A Ille-sur-Têt
N° 3 Art et Anarchie octobre 2012 Pietro Ferrua : Le testament anarchiste de John Cage ISSN 2260-328X ISBN 978-2-910791-97-1 Editions K’A Ille-sur-Têt
Site officiel : "http://johncage.org/" http://johncage.org/
2 Robert Filliou  poète français.
Pour en savoir davantage : Pierre Tilman, Robert Filliou. Nationalité poète, Dijon,  Les presses du réel, 2007
Robert Filliou. Catalogue raisonné des éditions et multiples, Dijon,   Les presses du réel, 2003
Pierre Tilman, On recherche le dénommé Filliou, Robert, Paris, Coprah Éditions, 1994.
 R. Filliou définit les bases de sa réflexion avec le « Principe d’équivalence », présenté pour la première fois à Düsseldorf en 1969. Constituée de planches de bois, de boîtes de carton et de chaussettes rouges, potentiellement extensible à l’infini, au point que R. Filliou se demandait humoristiquement s’il n’avait pas retrouvé « le geste initial du Créateur », cette œuvre postulait la stricte équivalence du « bien fait », du « mal fait » et du « pas fait ». Refusant de hiérarchiser les œuvres en fonction du talent ou de l’habileté déployés dans leur réalisation, il déclare que sa « spécialité est le mal fait », et élève le « pas fait » au rang de « secret absolu » de la « Création permanente ». Synonyme de « Fête permanente » ou d’« Eternal Network », la « Création permanente » englobe et résume dès lors tout son travail.
3 Art & Anarchie Revue du groupe John Cage de la FA ISSN 2260-328X Editions K’A Ille-sur-Têt
4 Du principe de l’art et de sa destination sociale  Pierre-Joseph Proudhon disponible chez « Les presses du réel »  ISBN : 978-2-84066-067-5
5 Courbet et la Commune de Paris: Il est élu Président de la Fédération des artistes. Elu au Conseil de la Commune,  il ne participera pas aux combats. Arrêté par les Versaillais il est condamné pour le déboulonnage de la colonne Vendôme.
6 L'Atelier du peintre est une œuvre de Gustave Courbet. Son titre complet est : L’Atelier du peintre. Allégorie Réelle déterminant une phase de sept années de ma vie artistique (et morale). Exécutée en 1855, elle est actuellement exposée au   musée d'Orsay, rez-de-chaussée, section 7.
7 Armand Robin, poète méconnu, traducteur hors-norme, essayiste,
fut aussi homme de radio, journaliste...
Ayant voué sa vie à l'écoute des radios du monde entier,
il peut être considéré comme le premier poète du WEB... à une époque où celui-ci n'existait pas encore. http://armandrobin.org/
8 Armand Robin* Ecoute libertaire In Art et Anarchie actes du colloque des dix ans de Radio Libertaire Editions Via Valériano/La vache folle. ISBN 2-908144-17-4
Trente textes ont été publiés dans le journal Combat entre le 21 septembre 1947 et le 29 mai 1948. Ils sont le témoignage d'une activité encore mal connue d'Armand Robin : l'écoute des radios internationales sur ondes courtes. ISBN-10 2-905373-42-3
Un site pour tout savoir sur Armand Robin et sa bibliographie  " http://armandrobin.org/
.
9 Le site de la Merce Cunningham Dance Company http://www.mercecunningham.org/newwebsite/
1945 dans la galerie new yorkaise de Peggy Guggenheim1. Il est aussi scénographe et dramaturge. Judith Malina (1926) est metteur en scène. À travers des œuvres engagées, le Living a permis un renouvellement des formes théâtrales et a eu une influence importante sur le théâtre des années 1960.
10 *4′33″ est une partition de musique avant-gardiste composée par John Cage, souvent décrite comme « quatre minutes trente-trois secondes de silence »1,2 (mais qui est en fait constituée des sons de l'environnement, que les auditeurs entendent lorsqu'elle est interprétée3).
Le morceau a été écrit en principe pour le piano et est structuré de trois mouvements principaux. Sur la partition, chaque mouvement est présenté au moyen de chiffres romains (I, II & III) et est annoté TACET (« il se tait » en latin), qui est le terme utilisé dans la musique occidentale pour indiquer à un instrumentiste qu'il doit rester silencieux pendant toute la durée du mouvement.
Une note de John Cage complète cette partition4,5 :
« Le titre de cette œuvre figure la durée totale de son exécution en minutes et secondes. À Woodstock, New York, le 29 août 1952, le titre était 4′33″ et les trois parties 33″, 2′40″ et 1′20″. Elle fut exécutée par David Tudor, pianiste, qui signala le début des parties en fermant le couvercle du clavier, et leur fin en ouvrant le couvercle. L'œuvre peut cependant être exécutée par n'importe quel instrumentiste ou combinaison d'instrumentistes et sur n'importe quelle durée. »

11 Armand Gatti:
Lle site d’Armand Gatti et de « la Parole errante » /" http://www.armand-gatti.org/
12 Le théâtre
La méthode du théâtre de l’opprimé a été créée en Amérique Latine dans les années 1970. Dans le contexte très politisé de cette époque, son objectif était de faire émerger la parole de groupes minoritaires ou marginalisés, des opprimés.
 Elle est le fruit des recherches et de la pratique du metteur en scène brésilien Augusto Boal au cours de son exil en Amérique Latine et en Europe.
Le Théâtre K : 
 Le Living Theatre est une troupe de  théâtre expérimental créée en   1947 à  New_York" New York par  Julian_Beck(1925-1985) et  Judith Malina (1926).
 Judith_Malina" Judith Malina (1926) est metteur en scène. À travers des œuvres engagées, le Living a permis un renouvellement des formes théâtrales et a eu une influence importante sur le théâtre des années 1960.
13 Mail art 2 articles à lire sur le sujet : Daniel Daligand Mail-art, art postal in N° 2 Art et Anarchie octobre 2011 il ISSN 2260-328X ISBN 978-2-910791-89-6 Editions K’A Ille-sur-Têt, Julien Blaine Itinéraire sous forme historique In Art et Anarchie actes du colloque
des dix ans de Radio Libertaire p133 Editions Via Valériano/La vache folle. ISBN 2-908144-17-4
14 Ray Johnson est né à Detroit en 1927. Au début (1944-45), il suit les cours de la "Art Students League" à New York. Ensuite (1945-48), il poursuit ses études au "Black Mountain College" (North-Carolina) où il compte parmi ses professeurs, Ossip Zadkine, Robert Motherwell, Mary Callery et Josef Albers http://merz.centerblog.net/87--ray-johnson-pere-du-mail-art-et-mythe-artistique
15 La chanson à lire à ce propos :
Littérature et anarchie Alain PESSIN & Patrice TERRONE  ISBN : 2-85816-308-1
Gaetano Manfredonia, Libres ! Toujours... : Anthologie de la chanson et de la poésie anarchistes du XIXe siècle, Lyon, Atelier de création libertaire, 2011,
 Gaetano Manfredonia, La chanson anarchiste en France des origines à 1914 : "Dansons la Ravachole !", Paris, Éditions L'Harmattan, 1997
Chansons noires . — [Lausanne : Cira, 2005]. — [12] p. : ill. ; 21 cm.
13 chansons extraites du numéro de la revue du CIRA consacré à la chanson anarchiste.
16 A lire à ce propos la nouvelle de Gérald Dumont «  Je voudrais bien baiser Lisa Suckdog » in Art  et Anarchie (1) ISSN 2260-328X ISBN 978-2-910791-83-4 Editions K’A Ille-sur-Têt

17 Réalisme français
On désigne souvent par ce terme les artistes français lié au Parti Communiste Français, citons les plus célèbres d’entre eux : André Fougeron, Edouard Pignon, Fernand Léger
18 Créée en 1977 par Jacques Vallet la revue “Le Fou parle” (Grand Prix de l'Humour Noir) qui réunit jusqu’en 1984 plus de six cents artistes graphiques et écrivains, dont Roman Cieslewicz, Jean-Pierre Desclozeaux, André François, Jean-Luc Hennig, Roland Jaccard, Kerleroux, Gilbert Lascault, André Laude, Marcel Moreau, Olivier O. Olivier, Georges Perec, Elios Petropoulos, Rezvani, André Rollin, Philippe Soupault, Roland Topor, etc. Pendant trois ans, Jacques Vallet anime, avec le peintre Christian Zeimert, une émission artistique sur Radio Libertaire.
19 Concert de soutien à Radio Libertaire les 8&9 octobre 1983 Espace Balard Paris
Alain Aurenche, Rachid Bahri, Jean Bourbon, Christian Camerlinck, Louis Capart, Max-Roy Carrouge, Gil Cerizay, Jean-Luc Debattice, Jean-Philippe Didier, Églin et Robin, Melaine Favennec, Jacques Florencie, Font et Val, Bernard Haillant, Pierre Haralambon, Paco Ibanez, Xavier Lacouture, Gilbert Lafaille, Gilles Langoureau, Hédris Longo, Francisco Montaner, Gilles Servat, Jean-Paul Sèvres, Francesca Solleville, Jean Sommer, Tchouk Tchouk Nougah, Théophile, Daniel Vachée, France Valmore, Anne Vanderlove, Wasaburo et Paul Castagnier, Élisabeth Wiener.

20 Epsilonia Chaque jeudi soir de 22h à minuit, Epsilonia explore, défriche, déchiffre les territoires déviants, atypiques, innovants et étonnants des musiques d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs. Cette émission créée en 1986 par Jacques Perdereau est diffusée sur Radio Libertaire 89.4 fmen  région parisienne et sur Internet

21 Daniel Van de Velde :  Vous pourrez retrouver dans les numéros 2 & 3 de Art & Anarchie des articles de Daniel Van de Velde : N° 2 Art et Anarchie octobre 2011 Daniel Van de Velde: Le neuvième jour, 1 complexité/dissolution, Blaine, il s’appelle Julien Blaine ISSN 2260-328X ISBN 978-2-910791-89-6 Editions K’A Ille-sur-Têt
N° 3 Art et Anarchie octobre 2012 Daniel Van de Velde : Biographie, L’agenda, Les oscillations incertaines des échelles de temps – récit (trois extraits). Réalise la couverture du numéro 3 de la revue: ISSN 2260-328X ISBN 978-2-910791-97-1 Editions K’A Ille-sur-Têt
22 Les groupes de la Fédération Anarchiste : Anartiste C/ 145 rue Amelot 75011 Paris,
Artracaille  HYPERLINK "http://www.artracaille.fr" www.artracaille.fr,
John  Cage http://artetanarchie.com/.

23 Site du groupee John Cage de la Fédération Anarchiste   HYPERLINK "http://artetanarchie.com/" http://artetanarchie.com/
Art & Anarchie Revue du groupe John Cage de la FA ISSN 2260-328X Editions K’A Ille-sur-Têt
24 Félix Fénéon* une bonne bibliographie de Félix Fénéon  http://tybalt.pagesperso-orange.fr/LesGendelettres/biographies/Feneon.htm

25 Michel Ragon
In Art et Anarchie actes du colloque des dix ans de Radio Libertaire / De Fénéon à Dubuffet
 Editions Via Valériano/La vache folle. ISBN 2-908144-17-4
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Ragon


lundi 23 juillet 2012

prochaines expositions à la galerie (13) TREIZE

 

Prochaines manifestations à la galerie
(13) TREIZE


Hélène Coré & Sophy Rotbard

Exposition du 20 au 28 septembre 2012
Installations, photos, vidéos, peintures
vernissage le samedi 22 septembre à 18H30
ouvert du mardi au dimanche de 14h30 à 18 h
























 
Atelier galerie André Robèr
Henri Bestel Expose ses peintures
du 28 juillet au 17 Aout 2012
Vernissage le vendredi 27 juillet à 118H30




Claude Massé & André Robèr

Exposent du 28 aout au 15 septembre 2012
Samedi 1 septembre à la Galerie (13) TREIZE

17h Signature Claude Massé Didier Manyach du livre
Claude Massé Collages en Têt paru aux éditions K'A 

le samedi 1 septembre 2012 à 17h 

 
18H 30 vernissage de l'exposition

mardi 10 juillet 2012

Prochaines manifestations à la galerie (13) TREIZE Atelier galerie André Robèr Henri Bestel Expose ses peintures du 28 juillet au 17 Aout 2012 Vernissage le vendredi 27 juillet à 118H30 Claude Massé & André Robèr Exposent du 28 aout au 15 septembre 2012 Samedi 1 septembre à la Galerie (13) TREIZE 17h Signature Claude Massé Didier Manyach du livre Claude Massé Collages en Têt paru aux éditions K'A 18H 30 vernissage de l'exposition

Prochaines manifestations à la galerie
(13) TREIZE
   
Atelier galerie André Robèr
Henri Bestel Expose ses peintures
du 28 juillet au 17 Aout 2012
Vernissage le vendredi 27 juillet à 118H30




Claude Massé & André Robèr

Exposent du 28 aout au 15 septembre 2012
Samedi 1 septembre à la Galerie (13) TREIZE

17h Signature Claude Massé Didier Manyach du livre
Claude Massé Collages en Têt paru aux éditions K'A 
 
18H 30 vernissage de l'exposition

dimanche 3 juin 2012

Rencontre internationale d'art postal 

Exposition du 1 au 15 juillet 2012
Liste des participants

http://treize-galerie.blogspot.fr/p/rencontre-internationale-dart-postal.html



 Pour André Robèr par Chritiane Fath

Pour André

Observation de la pratique artistique d' André RoBèr à un moment donné, lors de la réalisation d'une série de dessins pour Élie, qui vont être exposés dans le Parc du 20 décembre à Saint-Leu pour commémorer  la première révolte d'esclaves de La Réunion, à Saint-Leu (8/11/2011, Ravine du Trou)
01/11/2011, une après-midi chez Sophy Rotbard, à Arsenik, Saint-Leu.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Par la forme peut-être, ces bouches grandes ouvertes rappellent Le Cri de Munch mais il y a quelque chose aussi de Baselitz dans ces figures renversées, ces contours flous, hachés, aux traits qui se recoupent,
comme des formes en gestation qui auraient du mal à s'incarner,

des formes oubliées, perdues,
qui hantent la mémoire émotionnelle de l'artiste,
la mémoire limbique,
ce dont on hérite de l'histoire familiale et collective,
qu'on croit ne pas savoir,
qui surgit lorsque l'émotion le permet,
La mémoire est un gouffre,
y sont engloutis les océans de vies de nos ancêtres
recouverts par les silences, le déni et l'oubli
mais engrammés là,
ils deviennent secrets,
un puissant fond,
matière à rêves
...derrière les opercules...

Lorsqu'on voit travailler André RoBèr, on le voit d'abord descendre en-dedans de lui-même,
puis son geste déplie, défroisse, caresse le papier.
Le papier est du kraft, doublure intérieure des sacs de farine, papier odorant,
puis il pose la couleur,
petit bruit de frottement sur le papier,
peu de couleur,
juste ce qu'il faut pour sortir de la transparence,
noir, brun, rouge sombre, terre brûlée,
couleur posée, superposée, fondue, estompée,
cela commence par des gestes précis, courts, hachés, rythmés,
cela produit des touches légères, courtes qui se chevauchent,
dans le silence de la concentration,

Traits-traces, qui se recouvrent les uns les autres,
pour former une figure.
La forme se construit avec des vides dans son pourtour,
des failles, qui vont peu à peu être comblées.

L'être est dans le monde,
tout est relié,
les frontières poreuses entre les êtres,
laissent passer la vibration des âmes...

André RoBèr travaille dans une concentration intense,
mâchoires serrées, corps ramassé,
comme pour expulser, extirper hors de soi,
ces êtres aux cris inaudibles, déchirants,
aux cris empêchés,
aux cris que lui seul entend,
aux cris sourds et lourds de cet indicible,
ces êtres muselés,
ces êtres qu'il porte,
venus de ce puissant fond,
Puits sans fond.

Christiane Fath

mardi 15 mai 2012


Ille-sur-Têt

D'André Robèr à Louis Arti

Le 18/05/2012 à 06h00
 André Robèr et ses oeuvres.
André Robèr et ses oeuvres.
ILLE-SUR-TET
Cette fois c'est le maître de céans André Robèr, qui a accroché ses derniers travaux sur le thème Peintures et sacrifices, à la Galerie Treize. Un travail qui interpelle, celui d'un artiste atypique, un artiste à message, d'une grande sensibilité.
Un travail de poésie visuelle, où la littérature s'invite, avec ce K qui est le K de créole, ce noir qui domine dans le travail d'André Robèr. "Ce noir que j'aime parce que ce sont les couleurs de l'anarchie et parce que c'est une très belle couleur", souligne l'artiste pour expliquer sa propension à noircir le tableau. Comme avec ce bitume qu'il façonne en aplats et reliefs et où il colle ses livres. L'écrit ainsi figé, forme une deuxième couche. L'oeuvre littéraire trouve une deuxième vie. Chez André Robèr tout est questionnement, chacun doit trouver son passage dans le labyrinthe qu'il propose, mais le message est clair : "Le noir, le bitume, c'est la matière première des émigrés dont je fais partie".
L'exposition est ouverte jusqu'à dimanche mais accueille samedi, à 20 h 30, Louis Arti, et ses Trois Neveux, pour une lecture théâtrale El Halia, un livret qu'il a écrit et qui a été monté en 1995 pour la Cie Jean-Louis Hourdin. Dans le mouvement, Christian, Charley et Michel Gaudioso, interprétera Louis Arti.

Pris le blog de Fred Hidalgo http://sicavouschante.over-blog.com/article-vivre-pour-des-idees-104678691.html

Un blog à voir absolument pour les amoureux de la chanson française

« Pour que tu saches lire et écrire… »
 
Je reviens d’Espagne, le pays de mes ancêtres, livré pieds et poings liés aux forces arrogantes et maffieuses de la finance, où l’avenir n’est plus synonyme d’espoir et de progrès mais seulement de soumission et de régression. Alors, « allez savoir pourquoi », en mémoire de mon père, peut-être, combattant antifranquiste de la première heure (« Ils sont morts cent dix fois pour que dalle et pourquoi / Avec l’amour au poing sur la table et sur rien… »), j’ai envie aujourd’hui de partager cette chanson du Grand Ferré, sous-titrée dans la langue de Cervantès… « Ils ont le cœur devant et leurs rêves au mitan et puis l’âme toute rongée par des foutues idées ; y en a pas un sur cent et pourtant ils existent, la plupart fils de rien ou bien fils de si peu… »
 
 
Le sait-on ? Associé généralement à l’aristocratie, un hidalgo (étymologiquement « hijo de algo », c’est-à-dire « fils de quelque chose » et donc exact contraire du « fils de rien » dont parle Léo dans sa chanson) a un sens autrement plus sociable sous la plume de Miguel de Cervantes pour qualifier son héros, « El ingenioso hidalgo Don Quijote de la Mancha » : celui de la noblesse de cœur. Cela pour dire qu’on peut s’appeler Hidalgo, n’être pas fils de rien et se montrer néanmoins en empathie totale avec un peuple frère dont une large partie est en voie de passer sous le seuil de la pauvreté, alors qu’il n’est en rien responsable des maux qui l’accablent.
 
portrait.jpg
 
En Espagne, l’Histoire semble balbutier avec des résurgences néo-fascistes facilitées (suscitées ?) par des hommes de l’ombre œuvrant au sein de tristes officines vouées corps et biens à la spéculation la plus infâme, celle qui conduit inéluctablement à la mise en cause des services publics, éducation et santé en tête. Comme s’il s’agissait d’éradiquer précisément ce pour quoi des hommes de bonne volonté se sont dressés, des générations durant, contre l’arbitraire de l’argent et son corollaire voulu de l’ignorance : Vivre pour des idées, chante Leny Escudero…
 
 
Avec près du quart de sa population au chômage, et la moitié de la jeune génération (oui, cinquante pour cent !) à laquelle on interdit de fait – quel que soit son niveau de formation – d’entrer dans la vie active, l’Espagne de 2012 fait dramatiquement penser à l’Allemagne désespérée de 1929 à 1933… On me dira qu’on n’en est pas encore là et que ce n’est pas, ici, le lieu d’analyser les causes et conséquences de cette situation. Peut-être que oui, peut-être que non. Une chose est sûre : la contagion menace et il est plus que temps de s’attaquer aux racines objectives de cette crise (à commencer par le système généralisé d’évasion fiscale des plus riches) qui appauvrit le plus grand nombre et enrichit davantage encore les profiteurs sans foi ni loi.
 
 
Avec le temps, il est en effet à craindre qu’en Grèce, en Espagne et ailleurs en Europe, si cette dérive du bien public vers la dictature financière se poursuit, on risque vite d’oublier les passions et même les voix « qui vous disaient tout bas les mots des pauvres gens ». Avec le temps, comme le redoutait Léo Ferré, le risque est grand pour chacun d’entre nous de se replier sur soi au lieu de s’ouvrir aux autres ; d’abattre la carte de l’aquoibonisme gainsbourien (voire pire) plutôt que de choisir celle, plus que jamais indispensable, de la solidarité.
 
CHORUS44.jpg
 
À mon humble niveau, sachez pourtant qu’Avec le temps (merveilleuse chanson, à tirer des larmes aux cœurs les plus endurcis, mais chanson de la plus haute désespérance), votre serviteur, lui, a la chance et le privilège d’aimer toujours autant, voire plus aujourd’hui qu’hier et moins que demain… et qu’il continuera à faire chorus avec ce qui est beau et mérite d’être partagé. N’en déplaise aux jeteurs de sorts et autres nuisibles de tous poils pour lesquels la fin justifie les moyens. Ceux-là nous trouveront toujours sur leur chemin, debout, non pas désarmés comme Le Déserteur de Boris Vian (du moins dans sa version « officielle ») mais prêts à riposter, tant il est vrai que « la poésie est une arme chargée de futur »…
 
 
 
 
Publié dans : La Chanson vivante - Par Fred Hidalgo

mardi 3 avril 2012

Prochaine exposition André Robèr


  Prochaine manifestation à la galerie (13) TREIZE

Louis ARTI et ses trois neveux 

19 Mai 2012 20H 30
Louis ARTI
Lecture de "EL HALIA"
suivi de
Christian, Charley & Michel Gaudioso
interprètent Louis ARTI
Participation aux frais 10€

Atelier Galerie André Robèr (13) TREIZE
13 rue Sainte Croix F-66130 Ille-sur-Têt

Pwu kosa nou lé la, Pourquoi un blog

Pou kozé, pou alé pli vit. Pou bann dalon i kas la blag dosi mon travay épisa dosi sak mwin lantrinfé.
Pour parler pour échanger plus vite. Pour que mes amis échanges sur mon ravail et sur ce que je fais.
Sak i koné pa mon sit i gingn trap ali la
Ceux qui ne connaissent pas l'adresse de mon site peuvent le trouver la
http://www.a-rober.com/
Sak i koné pa ladres zédisionka alalila
http://www.editionska.com//

Bibliographie de André Robèr

Fonnkèrs

Fonnkèrs pou lo zié

Ouvrages collectifs, revues

Etude sur les écritures d'André Robèr / Entretien

Lectures indiaocéanes Essais sur les francophonies de l'Océan Indien Daniel Henry Pageaux Librairie d'Amérique et Orient Jean Maisonneuve Paris 2016 ISBN 978-2-7200-1214-3 Pages 314 à 318

Mange Monde N°10 Cordes sur Ciel 2016 Editions Rafael de Surtis (ISBN 978-284672-398-5) Entretien Pages 65 à 81

Enregistrements audio

  • Le Grand os no 1" CD audio inclus Edith Azam André Robèr
  • Tout domoune isi lé kréol " CD audio André Robèr collection Poèt Larénion no 14 DCC28 Improvisations musicales "Cathy Heyden"

Participations festivals de poésies

  1. Urgence Poésie #2 juillet 2016 Lodève https://poetpsy.wordpress.com/2016/07/01/urgence-poesie-lodeve/
  2. 4a festival de otono de poesia y del libro Grenada Spain
  3. Kabar pou Alain Lorraine Théâtre les Bambous Saint Benoît 3 octobre 2015
  4. Kabar K'A pour les quinze ans des éditions K'A Théâtre les Bambous Saint Benoît octobre 2014
  5. Festival de la parole poétique Quimperlé mars 2014
  6. Poésie Marseille octobre 2012
  7. Festival Perforeilles Théâtre le hangar Toulouse 2011
  8. 3 décembre 2010 Kabar K'A Théâtre du grand marché St Denis Réunion
  9. 18 mai 2009 Lecture pour la MCUR "Kréyol factory"
  10. 10 octobre 2009 kabardock le port Réunion Kabar K'A pour les dix ans des éditions K'A
  11. 18 juin 2008 Jazz au zèbre Paris (performance avec Hélène Breschand et Thierry Balasse)
  12. Janvier 2006 Cave poésie Toulouse
  13. Juillet 2005 Festival de Lodève
  14. Octobre 2004 Maison des provinces de France (cité universitaire) Paris
  15. VAC Ventabren Art Contemporain Plusieurs lectures
  16. 2004 kabar K'a ARCC Paris
  17. Café Julien Marseille 27 mai 1998 kabar poèm
  18. 17 mai 1997 Poésies et frontières (Menton)
  19. Juillet 1998 Poétiks de Manosque
  20. 25 octobre 1996 Aspect de la poésie réunionnaise CIPM Marseille

Participations expositions de poésies visuelles

2015 2 ème Biennale de poésie visuelle Galerie (13) TREIZE Ille sur Têt France

2015 1ère biennale de poésie visuelle in Mato Grosso do sul Brazil http://www.flims.org.br/miragens.html

2014 Exposition de poèmes visuels Festival de la parole poétique Clohars Carnoet France

2013 1 ère Biennale de poésie visuelle Galerie (13) TREIZE Ille sur Têt France

2009 Kréyol Faktory La villette Paris

2003 VAC Ventabren Art Contemporain Ventabren France

2002 Biennale poésie visuelle France Japon Galerie Oculus Japon

2002 Ecole des Beaux arts La Réunion

2002 Karo kozman Art sénik La Réunion

Catalogues peintures, dessins

Livres d'artistes