dimanche 30 décembre 2012

Blog de la Galerie TREIZE http://treize-galerie.blogspot.com/ Blog andré Robèr : http://andrerober.blogspot.com/ Site de André Robèr http://a-rober.com http://artetanarchie.com/ Site des éditions K'A : http://www.editionska.com Opérations de mail art organisé par André Robèr sur le blog Archives art postal André Robèr http://andreroberarchivesmailart.blogspot.fr/

samedi 1 décembre 2012


Le samedi 8 décembre à partir de 19h00

Espace Voltije Editions Ltd

[Art contemporain]

2, rue du centre

29640 Plougonven (à 10 mn de Morlaix)

tel: 0298620461



Seront présentés des billets de train dessinés publié dans Vativien


Vativien

Fo prann lo trin, pou kas kontour ART


Dessins sur des billets de train André Robèr Padport Carpanin Marimoutou EAN 9782910791773 Prix 20 euros
Extrait Préface : Vativien désigne, dans mon pays, cet aller-retour permanent entre le monde des morts et celui des vivants, ce franchissement aisé des frontières entre l'univers des ancêtres et celui de leurs descendants trop souvent oublieux. André Robèr a souvent peint, dessiné, poétisé cette spectralité, ces frontières poreuses et invisibles, ces itinéraires en attente de stations, de halte, de repos. D'une certaine façon, le poème visuel - encore plus que l'écriture - est une affaire de fantômes. À la manière d'un musée postcolonial, André Robèr collectionne des itinéraires, les crée, leur donne du sens, les relie à un point d'arrivée, une halte, une station. Quelque part où quelqu'un attend le voyageur, qui qu'il soit, d'où qu'il vienne. Quelque part où il reçoit accueil, hospitalité, soin et tendresse. Manzé pou le zié, manzé pou le kor, manzé pou la lang, manzé pou le kèr. Est-ce en réminiscence des trains disparus du pays d'enfancesp;? Est-ce en respect profond de ceux dont l'itinéraire ne s'arrête nulle part et dont le point de départ est à jamais perdusp;? Les billets de trains éphémères que délivrent des machines automatiques gérées par ordinateur deviennent ainsi, pour et grâce à André Robèr, les surfaces d'inscription de fantômes qui prennent enfin corps et qui attendent que nos voix les parlent, que nos yeux les voient, que nos bras s'ouvrent et que nos mains réparent leurs blessures. Sur les voies des trains à grande vitesse qui circulent au nord du monde et où s'asseyent désormais les spectres d'un univers où les êtres humains ont été transformés à leur tour en marchandise, en colis, en fiches de rendement, comme les ancêtres de mon propre monde, les fantômes peuvent trouver une place où s'asseoir et poser. Pour se reposer enfin. Trouver une halte, une station, un accueil. Le billet des trains à grande vitesse, où s'étalent d'habitude des numéros et des noms, des assignations de place, de date, de lieu, devient ainsi poème, c'est-à-dire espace même de l'accueil, signe et demeure de l'hospitalité. Par définition les itinéraires, même ceux des trains super-rapides, ne sont pas rectilignes. Ils kaskontour. Ceux des ancêtres et des fantômes des mondes créoles le sont encore moins, eux qui sont toujours dans l'entre-deux, l'entre-trois, l'entre-quatre, l'entre-cinq, l'entre-six, et bien plus encore. Eux dont les mondes se sont croisés de leur vivant, mais bien plus encore dans les parcours de leurs descendants si désirés et si oublieux. Aucune ligne droite ne mène des terres d'origine aux terres d'arrivée, surtout si le cheminement se fait par mer, au rythme des vagues, des courants et des moussons. Mais les lignes sont encore moins droites, qui se sont croisées et entrecroisées, qui se croisent et s'entrecroisent dans les cœurs et les corps d'Afrique, Madagascar, Comores, Europe, Inde, Chine, et tant d'autres pays. Encore encore moins le sont-elles dans ce partage des rites, des déesses et des dieux, des fêtes, des cuisines, des savoirs, des rires, des amours et des pleurs. Encore encore encore le sont-elles moins encore dans la langue inventée qui est la nôtre par don multiple de nos ancêtres inconnus et oubliés.
Étrange est l'écho que le train à grande vitesse du monde postmoderne occidental offre à ces figures du monde colonial et postcolonial venus du sud. Comme si, cette fois-ci c'était le temps qui était dans le vativien et dans le kaskontour. Comme si, cette fois-ci, c'était l'espace qui était dans le vativien et dans le kaskontour. Et dans ce vativien, dans ce kaskontour, qui est l'hôte de quisp;? Qui se repose enfinsp;; qui permet enfin le repossp;? Pour mieux repartir à chaque fois. Chacun de son côté. Chacun relançant son propre itinéraire. Mais en ayant enfin inscrit une trace, trouvé et proposé un accueil, en s'étant installé dans un lieu. Provisoire, toujours provisoire. Mais où l'errance, momentanément, a pris fin. Où le dialogue, l'échange et la tendresse ont eu lieu. Pour une relance désormais infinie. Et infiniment pacifiée.
Carpanin Marimoutou

Les éditions K'A et André Robèr seront au

salon du livre de Vias (34)

le 8 décembre 2012


Pwu kosa nou lé la, Pourquoi un blog

Pou kozé, pou alé pli vit. Pou bann dalon i kas la blag dosi mon travay épisa dosi sak mwin lantrinfé.
Pour parler pour échanger plus vite. Pour que mes amis échanges sur mon ravail et sur ce que je fais.
Sak i koné pa mon sit i gingn trap ali la
Ceux qui ne connaissent pas l'adresse de mon site peuvent le trouver la
http://www.a-rober.com/
Sak i koné pa ladres zédisionka alalila
http://www.editionska.com//

Bibliographie de André Robèr

Fonnkèrs

Fonnkèrs pou lo zié

Ouvrages collectifs, revues

Etude sur les écritures d'André Robèr / Entretien

Lectures indiaocéanes Essais sur les francophonies de l'Océan Indien Daniel Henry Pageaux Librairie d'Amérique et Orient Jean Maisonneuve Paris 2016 ISBN 978-2-7200-1214-3 Pages 314 à 318

Mange Monde N°10 Cordes sur Ciel 2016 Editions Rafael de Surtis (ISBN 978-284672-398-5) Entretien Pages 65 à 81

Enregistrements audio

  • Le Grand os no 1" CD audio inclus Edith Azam André Robèr
  • Tout domoune isi lé kréol " CD audio André Robèr collection Poèt Larénion no 14 DCC28 Improvisations musicales "Cathy Heyden"

Participations festivals de poésies

  1. Urgence Poésie #2 juillet 2016 Lodève https://poetpsy.wordpress.com/2016/07/01/urgence-poesie-lodeve/
  2. 4a festival de otono de poesia y del libro Grenada Spain
  3. Kabar pou Alain Lorraine Théâtre les Bambous Saint Benoît 3 octobre 2015
  4. Kabar K'A pour les quinze ans des éditions K'A Théâtre les Bambous Saint Benoît octobre 2014
  5. Festival de la parole poétique Quimperlé mars 2014
  6. Poésie Marseille octobre 2012
  7. Festival Perforeilles Théâtre le hangar Toulouse 2011
  8. 3 décembre 2010 Kabar K'A Théâtre du grand marché St Denis Réunion
  9. 18 mai 2009 Lecture pour la MCUR "Kréyol factory"
  10. 10 octobre 2009 kabardock le port Réunion Kabar K'A pour les dix ans des éditions K'A
  11. 18 juin 2008 Jazz au zèbre Paris (performance avec Hélène Breschand et Thierry Balasse)
  12. Janvier 2006 Cave poésie Toulouse
  13. Juillet 2005 Festival de Lodève
  14. Octobre 2004 Maison des provinces de France (cité universitaire) Paris
  15. VAC Ventabren Art Contemporain Plusieurs lectures
  16. 2004 kabar K'a ARCC Paris
  17. Café Julien Marseille 27 mai 1998 kabar poèm
  18. 17 mai 1997 Poésies et frontières (Menton)
  19. Juillet 1998 Poétiks de Manosque
  20. 25 octobre 1996 Aspect de la poésie réunionnaise CIPM Marseille

Participations expositions de poésies visuelles

2015 2 ème Biennale de poésie visuelle Galerie (13) TREIZE Ille sur Têt France

2015 1ère biennale de poésie visuelle in Mato Grosso do sul Brazil http://www.flims.org.br/miragens.html

2014 Exposition de poèmes visuels Festival de la parole poétique Clohars Carnoet France

2013 1 ère Biennale de poésie visuelle Galerie (13) TREIZE Ille sur Têt France

2009 Kréyol Faktory La villette Paris

2003 VAC Ventabren Art Contemporain Ventabren France

2002 Biennale poésie visuelle France Japon Galerie Oculus Japon

2002 Ecole des Beaux arts La Réunion

2002 Karo kozman Art sénik La Réunion

Catalogues peintures, dessins

Livres d'artistes