mardi 2 février 2010

Poètes pour Haïti

Des poètes du monde entier offrent leurs mots pour venir en aide à la population de cette île.

Des poèmes, regroupés en un ouvrage électronique que vous pouvez acquérir via ce site. Nous ne percevons aucune somme. Vous faites votre don du montant que vous souhaitez à une organisation humanitaire de votre choix et vous téléchargez le livre.
a terre tremble. Elle atteint pleine terre pleine chair Haïti.
Ce peuple, cette île attendent de l'aide, notre aide.
Un moyen parmi d'autres : les mots. Les mots des poètes. Des mots - ce qui est souvent leur bien le plus précieux au monde - qui se transforment en action.
Poètes pour Haïti, l'ouvrage que nous vous proposons, dédié au peuple haïtien, regroupe les poèmes de dizaines d'auteurs qui se sont mobilisés à travers le monde. Pour vous donner envie, le sommaire.
Il vous est proposé pour la somme, minimale, de 10 euros.
Quelques extraits de l'ouvrage, qui compte, dans sa première version, 82 pages :
- Terre ô ma Terre (Roland Hinnekens)
- Haïti (Paul N'ZO MONO)
- Alain René de Nilperthuis
- Sous ses pieds (Gaëlle Josse)
- Tandis que (Umar Timol)
- Oté Haïti (André Robèr)
- Haïti (Isabelle Poncet-Rimaud)
- Haïti noir (Jean-Lux Maxence)
- Cantate pour Haïti (Khal Torabully)

mercredi 20 janvier 2010

Conférence de Stéphane Hoarau en ligne

En ligne sur monde Francophone Conférence donnée à l’École Supérieure des Beaux Arts de La Réunion (ESBAR), le 25 novembre 2009, dans le cadre des cycles de conférences de la biennale d’art contemporain « Arts actuels ». de Stéphane Hoarau (sur le travail d'André Robèr et celui de jean  Louis Robert )

lundi 18 janvier 2010

Fonnkèr pou Haiti d'André Robèr

Oté Haiti

12 janvier 2010 16 heures 53 minutes
Tu t’en souviens
ta chaire meurtrie portera longtemps les traces

12 janvier 2010 à 16 heures 53 minutes
Haiti j’ai mal aussi
quelques mots juste pour te dire

12 janvier 2010 à 16 heures 53 minutes
c’est cruel encore sur toi
toujours sur toi

12 janvier 2010 à 16 heures 53 minutes
comme un acharnement
encore toi

7,3 sur l’échelle de Richter
c’est beaucoup trop pour toi
et mes amis Rodney, Mimi, Thomas...

7,3 sur l’échelle de Richter
eux sont encore présents
et les autres que je ne connaissais pas

7,3 sur l’échelle de Richter
envolés, ensevelis, encore ta chair
pour eux, oui pou eux

Minm si nou lé pa la ryink pou lo grin
oté lé dir pou ou, Haiti gaté
7,3 sur l’échelle de Richter
12 janvier 2010 à 16 heures 53 minutes
12 janvier 2010 à 16 heures 53 minutes
7,3 sur l’échelle de Richter
12 janvier 2010 à 16 heures 53 minutes
7,3 sur l’échelle de Richter
12 janvier 2010 à 16 heures 53 minutes
7,3 sur l’échelle de Richter
12 janvier 2010 à 16 heures 53 minutes
7,3 sur l’échelle de Richter


André Robèr Ille-sur-Têt 18 01 2010

mardi 5 janvier 2010

Né et élevé au pied du piton de la fournaise


55 ans apres ça marque d'être né tout à  coté du piton de la fournaise qui ne cesse d'être en irruption. Faut le faire alors que je suis loin de lui.

lundi 5 octobre 2009

Le maloya : Patrimoine immatériel de l’humanité

1er octobre 2009 le maloya est reconnu patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco.
France – Le Maloya – Le Maloya est à la fois une forme de musique, un chant et une danse propres à l’île de la Réunion. Métissé dès l’origine, le Maloya a été créé par les esclaves d’origine malgache et africaine dans les plantations sucrières, avant de s’étendre à toute la population de l’île.#

C’est aussi la reconnaissance d’une identité, de la nôtre, de l'identité kréol Larényon. Si seulement cela peut permettre aux petits réunionnais de savoir que Cimendef n’ai pas une marque de ciment mais un de nos grands hommes et de comprendre que même si l’arme assimilationniste française a provoquée des dégâts et des plaies importantes, des hommes ont luttés pour rester digne et porter au-delà de leur vie un patrimoine reconnu aujourd’hui.
La culture ne s’use que si l’on ne s’en sert pas
La culture grandit si les hommes s’en servent
La vigilance doit être toujours s’accompagner de lutte.
A quoi bon avoir des yeux si l’on utilise pas ses autres sens.
Pour des luttes encore,
pour des résistances encore,
pour grandir encore
Eh ce n’est qu’un début...
On ne perd pas toujours
Le rêve est toujours de mise...

lundi 21 septembre 2009

La main de Robèr par Camillo Capolongo

La main de Robèr par Camillo Capolongo

La main de Rober ?

La main de Rober est main laborieuse.

Cette image est proportionnée à l'effort, à la hardiesse incorrigible qui nous est montrée. La verve. La fatigue. La superficie amassée. Le travail est aéré, toute la force est à l'extérieur. Prise à partie. Elle s'élance dans les yeux du contemplateur.

La main de Rober ?

Elle est là, en alerte, prompte à l'action.

Car c'est entre la main et la superficie que se déroule l'alarme. Elle excite le désir de cogner sur le parti pris des trajectoires ; l'impolitesse de faire fort, comme nous le disions, de faire avec « tact », dans un tourbillon, les poings bien fermés, sans se dérober, en première ligne, le bout des doigts enflammés par le frottement de la friction : une guerre entre la main et la naissante rugosité qui s'ensuit.

Et l'art ?


je prétends que l'art est une phénoménologie des « gestes » et que la main de Rober le prouve. Jamais comme ici le réel et les mots n'ont été aussi connivents, participant ensemble à foudroyer la vérité, la radiographie.

La toile est emblématique et hors de toute contrainte.

La matière parle d'elle même.

Elle nous dispense de toute obligation d'exégèse. Cette scorie antipathique qui charge la matière d'emphases et de prolapsus, qui la détruit à force de métaphores, de tropes et de tropes.

La main trame et la matière se coagule.

Comme un heureux va et vient accompagne sans cesse celui qui retrace la mémoire ; j'y vois l'immémorial bagage du savoir, la tradition...

Comme l'évocation de majestueux anciens, d'immenses silhouettes, de traînées de couleur...

Ne croyez pas à une bizzarerie, mais les incrustations, le magma fondu, le strate poreux, la couverture que Rober étend sur ses toiles déchaîne des réminiscences, des réverbères agiographiques.


La main de Rober a créé une figuration volcanique.

Elle a produit des laves de basalte, éructées...

La terre, la terre...

La terre est sa maîtresse.

La peinture sent la terre, elle sent le moine en froc. L'abordage de terre.

Café « fort », concentré de marque noire.

Venues de quelles profondes crevasses d'obscurs bols... des barbes à papa cultes à force d'éructations, version monochrome, on ne peut s'en sortir : et l'asphalte brun noir cimentifie complètement le strate, souille et fait bloc sur la matière enfumée, craie de Pompéi, moulage assombri.

Entre la main et la superficie travaillée ce n'est qu'une danse de mèches, de fureurs, d'éclats d'ébauches, coups de feu, mêlées, engorgements, reliquaires ; des linceuls s'étendent, suaires recuits...

L'art n'est pas l'art de la translation. L'imposante merveille se consume, l'état de grâce de Rober qui réussit à être lui même sans être chargé de figures de rhétorique.

Rober s'est outillé pour un long temps afin de décharner l'état de peinture, pour libérer de toute intromission la matière vive.

Il a fait irruption et avec sa main, s'est engagé à dire sans déviances.

L'espace de la toile était là et lui, dans un corps à corps, il a fait des incursions. Ce n'était pas autre chose qu'un problème de choc physique, sans auréoles d'enchantements inopportuns : sa main a boxé pour lui, méchant petit boucher.

mercredi 16 septembre 2009

dimanche 6 septembre 2009

le canigou moi aussi


Ce dimanche 6 septembre 2009 alors que je n'ai jamais osé allé au piton des neiges
le notre
l'unique
le vrai
me voila au canigou
photos à l'appui
snobant les derniers mettre
mais ma foi
Canigou lé la
Ni artrouv

dimanche 23 août 2009

L'atelier d'André Robèr Aout 2009 c'est parti à Ille


L'atelier d'ille ressemble à un atelier en ce 23 Aout 2009
Quelques travaux en cours.





Collage






















Peinture 50x50
















peinture 50x50











Triptyque








Poème objet Akoz 1

Pwu kosa nou lé la, Pourquoi un blog

Pou kozé, pou alé pli vit. Pou bann dalon i kas la blag dosi mon travay épisa dosi sak mwin lantrinfé.
Pour parler pour échanger plus vite. Pour que mes amis échanges sur mon ravail et sur ce que je fais.
Sak i koné pa mon sit i gingn trap ali la
Ceux qui ne connaissent pas l'adresse de mon site peuvent le trouver la
http://www.a-rober.com/
Sak i koné pa ladres zédisionka alalila
http://www.editionska.com//

Bibliographie de André Robèr

Fonnkèrs

Fonnkèrs pou lo zié

Ouvrages collectifs, revues

Etude sur les écritures d'André Robèr / Entretien

Lectures indiaocéanes Essais sur les francophonies de l'Océan Indien Daniel Henry Pageaux Librairie d'Amérique et Orient Jean Maisonneuve Paris 2016 ISBN 978-2-7200-1214-3 Pages 314 à 318

Mange Monde N°10 Cordes sur Ciel 2016 Editions Rafael de Surtis (ISBN 978-284672-398-5) Entretien Pages 65 à 81

Enregistrements audio

  • Le Grand os no 1" CD audio inclus Edith Azam André Robèr
  • Tout domoune isi lé kréol " CD audio André Robèr collection Poèt Larénion no 14 DCC28 Improvisations musicales "Cathy Heyden"

Participations festivals de poésies

  1. Urgence Poésie #2 juillet 2016 Lodève https://poetpsy.wordpress.com/2016/07/01/urgence-poesie-lodeve/
  2. 4a festival de otono de poesia y del libro Grenada Spain
  3. Kabar pou Alain Lorraine Théâtre les Bambous Saint Benoît 3 octobre 2015
  4. Kabar K'A pour les quinze ans des éditions K'A Théâtre les Bambous Saint Benoît octobre 2014
  5. Festival de la parole poétique Quimperlé mars 2014
  6. Poésie Marseille octobre 2012
  7. Festival Perforeilles Théâtre le hangar Toulouse 2011
  8. 3 décembre 2010 Kabar K'A Théâtre du grand marché St Denis Réunion
  9. 18 mai 2009 Lecture pour la MCUR "Kréyol factory"
  10. 10 octobre 2009 kabardock le port Réunion Kabar K'A pour les dix ans des éditions K'A
  11. 18 juin 2008 Jazz au zèbre Paris (performance avec Hélène Breschand et Thierry Balasse)
  12. Janvier 2006 Cave poésie Toulouse
  13. Juillet 2005 Festival de Lodève
  14. Octobre 2004 Maison des provinces de France (cité universitaire) Paris
  15. VAC Ventabren Art Contemporain Plusieurs lectures
  16. 2004 kabar K'a ARCC Paris
  17. Café Julien Marseille 27 mai 1998 kabar poèm
  18. 17 mai 1997 Poésies et frontières (Menton)
  19. Juillet 1998 Poétiks de Manosque
  20. 25 octobre 1996 Aspect de la poésie réunionnaise CIPM Marseille

Participations expositions de poésies visuelles

2015 2 ème Biennale de poésie visuelle Galerie (13) TREIZE Ille sur Têt France

2015 1ère biennale de poésie visuelle in Mato Grosso do sul Brazil http://www.flims.org.br/miragens.html

2014 Exposition de poèmes visuels Festival de la parole poétique Clohars Carnoet France

2013 1 ère Biennale de poésie visuelle Galerie (13) TREIZE Ille sur Têt France

2009 Kréyol Faktory La villette Paris

2003 VAC Ventabren Art Contemporain Ventabren France

2002 Biennale poésie visuelle France Japon Galerie Oculus Japon

2002 Ecole des Beaux arts La Réunion

2002 Karo kozman Art sénik La Réunion

Catalogues peintures, dessins

Livres d'artistes